Impôts 2016 : quelle date limite pour déclarer vos revenus ?
Après le printemps, c’est au tour de la campagne de l’impôt de fait son grand retour. Les formulaires de déclaration de revenus papier sont envoyés aux contribuables depuis le 7 avril. Et depuis le mercredi 13 avril, vous pouvez faire votre déclaration d’impôts sur le revenu sur Internet, l’administration fiscale ayant ouvert son site. En 2016, la grande nouveauté se passe justement sur la toile. En effet, Bercy oblige les plus fortunés (ceux dont le revenu fiscal de référence en 2014 était supérieur à 40 000 euros) à faire leur déclaration via internet et propose un nouveau calendrier fiscal.

Voici les grandes dates à retenir. Tout d’abord, sachez que si vous déclarez vos impôts en ligne ou via formulaire papier, vous ne disposerez pas du même temps pour vous y mettre. Comme pour inviter les Français à se moderniser, le gouvernement offre un délai supplémentaire à ceux qui auront choisi la déclaration en ligne. Ainsi, vous n’aurez que jusqu’au mercredi 18 mai, minuit, pour vous y atteler si vous persistez à déclarer vos impôts sur le revenu par formulaire papier.

 En revanche, si vous choisissez la déclaration en ligne, prenez garde. Le délai dépend essentiellement de votre département de résidence.

La date limite tombera le mardi 31 mai à minuit pour les habitants des départements 20 à 49. 

Mais gare à vous, le temps passe vite et peut-être est-il plus judicieux de s’atteler à la tâche au plus tôt, surtout que déclarer vos impôts n’est pas synonyme de les payer immédiatement…

Les déclarants en ligne auront également l’opportunité de recevoir leur avis d’impôts plus tôt que les autres. Mais les dates varient en fonction de votre situation, si vous êtes imposable ou non notamment. Ainsi, votre avis d’impôts sera disponible dans votre espace sécurisé entre le 22 juillet et le 8 août si vous êtes non-imposable ou bénéficiaire d’une restitution. Pour ceux qui sont imposables, il faudra en revanche patienter jusqu’au 1er août pour les premiers et jusqu’au 22 pour les derniers.

L’avis papier arrivera plus tard donc. Pour les contribuables imposables mensualisés par exemple, votre avis d’impôts vous parviendra entre le 18 août et le 6 septembre. À partir de la réception de votre avis d’imposition, il vous sera alors possible de payer. Une fois de plus, les déclarants passant par internet pourront gagner un peu de temps. Mais ne vous emballez pas, il ne s’agit que d’un bref répit. La date limite de paiement sera fixée au 20 septembre pour les internautes, soit seulement cinq jours après les amateurs de formulaires papier qui ne règlent ni en ligne, ni par prélèvement à l’échéance, ni par mensualité, pour qui la date du 15 septembre est à retenir. Il s’agit là bien entendu des cas généraux. Si vous êtes concernés par une autre échéance vous serez prévenu individuellement.

Impôts 2016 : la déclaration sur Internet, une obligation ?

Il en est quasiment de même pour payer ses impôts. Pour cette année 2016, tout contribuable devant s’acquitter d’un montant de 10 000 euros ou plus doit le faire par voie dématérialisée. A partir de 2017, l’obligation concernera tout montant supérieur à 2000 euros. En 2018, le plafond a été fixé à 1000 euros. Enfin, dès 2019, tous les contribuables dont le montant de l’impôt est supérieur à 300 euros devront également passer par la plateforme en ligne du fisc (impots.gouv.fr). L’ensemble des foyers concernés ne pourront plus régler leur impôt par chèque ni par TIP.

Impôts 2016 : et si l’on refuse de déclarer en ligne ?

Les contribuables refusant de se plier à l’obligation de télédéclaration cette année ne seront pas sanctionnés… Mais à partir de 2017, le gouvernement a prévu de sanctionner les récalcitrants – sauf s’ils assurent qu’ils ne disposent pas de connexions Internet. Pas sûr, en revanche, que celle-ci soit vraiment de nature à convaincre les plus réticents, puisque l’amende forfaitaire prévue sera de 15 euros.

Impôts 2016 : comment déclarer vos revenus ?
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development