La gendarmerie renforce les contrôles sur les routes

1940188_536_a1-11692281-111692281_800x400Depuis le début de l’année, 16 personnes ont été tuées sur les routes du département. Pour faire face à cette “hécatombe”, la gendarmerie a décidé de renforcer son dispositif de contrôle.

Les cinq premiers mois de l’année ont été particulièrement meurtriers sur les route lot-et-garonnaise.
Seize personnes, dont trois piétons, y ont trouvé la mort.
Et, durant le seul mois de mai, quatre automobilistes sont décédés.
Face à ce qu’il décrit comme une “hécatombe” et devant “un constat intolérable”, le colonel Facquet,
commandant le groupement de gendarmerie départementale de Lot-et-Garonne, a décidé d’être
“encore plus offensif avec de nouvelles stratégies pour frapper fort et porter un coup d’arrêt
aux comportements qui tuent”.Alcool flash et contrôle 3D
Ainsi, dès la fin de la semaine, deux nouveaux modes d’action vont être mis en oeuvre.
Le premier, l’alcool flash, sera mené à toute heure du jour ou de la nuit : pendant quinze à vingt minutes,
l’ensemble des unités pourra soumettre les automobilistes à un test d’alcoolémie.
L’idée est de créer un effet de surprise et une insécurité permanente en tous lieux à l’encontre
des conducteurs les plus à risque.
Des contrôles 3D seront également mis en place. Un hélicoptère de la gendarmerie de Mérignac (Gironde)
équipé de caméra vidéo, avec un gendarme habilité à bord, surveillera le réseau autoroutier et secondaire
en vue de traquer les infractions graves génératrices d’accidents.
L’escadron départemental de sécurité routière sera présent au sol pour procéder aux interceptions et verbalisations. 
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development