Pour éradiquer l’influenza aviaire, les particuliers sont invités à faire recenser et confiner leurs volailles.

La préfecture de Lot-et-Garonne et les mairies mettent en place le plan d’assainissement pour éradiquer le virus de l’influenza aviaire, qui n’est pas transmissible à l’homme. Il n’y a pas de foyer dans le département mais 76 ont été recensés dans le grand Sud-Ouest.
« Même si aucun foyer d’influenza aviaire n’a été identifié, la circulation virale ne peut être écartée » explique le préfet, Patricia Willaert.

Le ministère de l’Agriculture a décidé de mettre en place une désinfection et le vide sanitaire des élevages (du 18 avril au 16 mai), puis un repeuplement progressif. Ces mesures concernent autant les professionnels que les particuliers.

Isoler ses volailles

Si vous êtes un particulier et que vous avez une basse-cour à but non-lucratif avec des canards, des oies ou toute autre volaille, vous devez le signaler à votre mairie. Ce recensement des volailles sera utilisé seulement par les services vétérinaires. À partir du 18 avril et jusqu’au 16 mai, il faut isoler vos volailles. Si ce sont des volailles de chair, la préfecture conseille de les consommer et de faire un vide sanitaire et une désinfection comme les professionnels.
Pour les autres, les animaux doivent être dans un enclos fermé ou à l’intérieur d’un bâtiment. La préfecture demande également de mettre l’eau et la nourriture à l’abri de la faune sauvage, de poser des filets et des épouvantails pour éloigner les animaux sauvages. N’hésitez pas à appeler votre vétérinaire s’il y a une mortalité anormale dans la basse-cour.
Si ce n’est pas déjà fait, les professionnels doivent se déclarer à la DDCSPP – service de santé-protection animales et environnement de son département (05.53.98.66.11ou ddcspp-alerte@lot-et-garonne.gouv.fr)

Renseignements : www.lot-et-garonne.gouv.fr

Recensement et confinement des volailles
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development