Vive émotion après le décès de Pierre Poro

Au lendemain de l’accident qui a coûté la vie à Pierre Porro, l’émotion a gagné toute la paroisse tonneinquaise.

2092390_471_10532470_800x400
Samedi, quelques minutes avant l’accident, Pierre Porro (à gauche) menait avec enthousiasme une récolte caritative de pommes de terre, sur un de ses champs.

 

Ceux qui le connaissaient bien le surnommaient « Pierrot ». Dimanche, au lendemain de la disparition tragique de Pierre Porro, l’émotion restait forte dans son village de la vallée du Lot. Samedi, l’agriculteur est décédé chez lui, après une récolte caritative au profit de la paroisse des Saint-Pierre-des-Rivières. « Les habitants m’appellent pour savoir ce qu’il s’est passé, ils veulent pouvoir en parler. Ils n’acceptent pas le fait qu’ils ne reverront plus Pierre », confie Maryse Vulliamy, maire de Lafitte-sur-Lot. Elle aussi est affectée par le drame. « Ce sont des moments où les mots sont faibles. On a dû mal à réaliser. Ce sont des jours très tristes. »

L’agriculteur de 65 ans était une personnalité bien connue dans sa commune. Sur sa propriété d’une trentaine d’hectares, il cultivait des fruits et légumes, en particulier les fraises, les pois et les haricots verts. Très impliqué dans la vie locale, il avait été élu une fois à la mairie de Lafitte-sur-Lot en tant qu’adjoint. Il occupait actuellement le rôle de délégué pastoral sur le secteur de Clairac. Le 26 juillet dernier, il participait à l’organisation du repas de la fête de la paroisse Saint-Pierre-des-Rivières.

Dans l’action permanente

Passionné par les tracteurs, il avait réuni une collection impressionnante : 50 machines de la marque américaine Massey Ferguson. Tous les deux ans, il participait à un rassemblement de véhicules d’époque. Pour l’occasion, l’agriculteur avait trouvé un système lui permettant d’accrocher une quinzaine de tracteurs les uns derrière les autres. Cette drôle de chenille lui permettait ensuite de promener les curieux.

“C’était un homme adorable, proche des gens. La bonté même”

« Il était dans l’action permanente,toujours prêt à rendre service », reprend Maryse Vulliamy. « C’était un homme adorable, proche des gens. La bonté même. » Signe de sa générosité, il avait donné à la municipalité l’un de ses tracteurs. Placée au centre d’un rond-point dans le village, la machine était devenue l’emblème de la bourgade agricole.

Bloqué sous un élévateur

Samedi, sur les coups de 10 heures, l’accident a donc été fatal au retraité agricole. Revenu chercher à la ferme le matériel nécessaire à la récolte, Pierre Porro s’est retrouvé coincé sous un élévateur à l’issue d’une manipulation malheureuse. C’est un visiteur venu acheter des fruits et légumes qui l’a trouvé. L’intervention des secours n’a pas suffi à le sauver, sa cage thoracique avait été enfoncée à cause du choc.

Il laisse derrière lui son épouse, et ses trois enfants. L’aîné, David, est notamment adjoint aux sports à la mairie de Lafitte. Angélique, sa fille, s’impliquait déjà au sein de l’exploitation familiale pour pouvoir la reprendre par la suite.

Les obsèques seront célébrées de lundi, à 16 heures, en l’église de Lafitte-sur-Lot.

Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development